Bulletin TUIC 76
Contacts
CD ROM FLY v5
Pédagogie et TICE

Fermer B2i Ecole

Fermer B2i Ecole 2011

Fermer Création cdrom

Fermer Défis

Fermer Informations

Fermer Label Ecole Internet

Fermer Logiciels Lecture

Fermer Maternelle

Fermer Mathématiques

Fermer Messagerie élèves

Fermer Ressources TUIC

Fermer Sécurité sur Internet

Fermer TBI nomade

Fermer TICE et programmes officiels

Fermer Traitement de textes

Ressources ENR
Fiches Techniques

Fermer Antivirus

Fermer B2i Ecole

Fermer BASE ELEVES et outils annexes

Fermer Boite à outils

Fermer Direction d'école

Fermer E.N.T.

Fermer Evaluations

Fermer Fiches d'aide

Fermer Graver un cd ou un dvd

Fermer Photo numérique

Fermer Site Ecole Autoweb

Fermer Site Ecole Guppy

Fermer Site Web sur ac-rouen

Fermer Sécurité

Informations
Droits et TICE
TICE et programmes officiels - Textes réglementaires sur les TICE et les TIC

Textes réglementaires sur les TICE et les TIC

sur http://www.educnet.education.fr/textes/reglementaires/cadre.htm

Compétences informatique et Internet

Socle commun, cadre de référence  B2i ®  C2i ® B2i ® adultes et autres certifications

Socle commun, cadre de référence

En France
Socle commun des connaissances et des compétences pour les élèves
4 ème compétence : maîtriser les TUIC (techniques usuelles de l'information et de la communication)
- Textes de base communs (primaire et secondaire)
- Textes concernant l'enseignement primaire
- Textes concernant l'enseignement secondaire
Référentiel de compétences des maîtres
8 ème compétence : maîtriser les TIC (technologies de l'information et de la communication)
10 ème compétence : se former et innover (notamment dans le domaine des TIC)

Au niveau européen
Cadre de référence pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (EFTLV)
4ème compétence : compétence numérique

___________________

    Socle commun des connaissances et des compétences

TEXTES DE BASE COMMUNS

Socle commun des connaissances et des compétences
Décret n° 2006-830 du 11 juillet 2006

relatif au socle commun de connaissances et de compétences et modifiant le code de l'éducation
"Le socle commun s'organise en sept compétences.
1. la maîtrise de la langue française,
2. la pratique d'une langue vivante étrangère,
3. les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique,
4. la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication,
5. la culture humaniste,
6. les compétences sociales et civiques,
7. l'autonomie et de l'initiative des élèves.

La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication (TUIC)
La culture numérique implique l'usage sûr et critique des techniques de la société de l'information. Il s'agit de l'informatique, du multimédia et de l'internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux.
Ces techniques font souvent l'objet d'un apprentissage empirique hors de l'école. Il appartient néanmoins à celle-ci de faire acquérir à chaque élève un ensemble de compétences lui permettant de les utiliser de façon réfléchie et plus efficace.
Les connaissances et les capacités exigibles pour le B2i collège (Brevet informatique et internet) correspondent au niveau requis pour le socle commun. Elles sont acquises dans le cadre d'activités relevant des différents champs disciplinaires.

Connaissances
Les élèves doivent maîtriser les bases des techniques de l'information et de la communication (composants matériels, logiciels et services courants, traitement et échange de l'information, caractéristiques techniques, fichiers, documents, structuration de l'espace de travail, produits multimédias...).
Ils doivent également savoir :
- que les équipements informatiques (matériels, logiciels et services) traitent une information codée pour produire des résultats et peuvent communiquer entre eux ;
- que l'usage de ces outils est régi par des règles qui permettent de protéger la propriété intellectuelle, les droits et libertés des citoyens et de se protéger soi-même.

Capacités
La maîtrise des techniques de l'information et de la communication est développée en termes de capacités dans les textes réglementaires définissant le B2i :
- s'approprier un environnement informatique de travail ;
- créer, produire, traiter, exploiter des données ;
- s'informer, se documenter ;
- communiquer, échanger.

Attitudes
Le développement du goût pour la recherche et les échanges d'informations à des fins éducatives, culturelles, sociales, professionnelles doit s'accompagner d'une attitude responsable - domaine également développé dans la définition du B2i - c'est-à-dire :
- une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information disponible ;
- une attitude de responsabilité dans l'utilisation des outils interactifs."

BO n° 29 du 20/07/2006

Livret personnel de compétences
Décret n° 2007-860 du 14 mai 2007
Art. D. 311-6.
"
Le livret personnel de compétences est établi pour chaque élève selon un modèle national fixé par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale.
Il permet à l'élève, à ses parents ou représentants légaux et aux enseignants de suivre la validation progressive des connaissances et compétences du socle commun défini par l'annexe à la section première du chapitre II du titre II du livre Ier de la partie réglementaire du code de l'éducation."
 Art. D. 311-7.
"
Le livret personnel de compétences comporte :
1° La mention de la validation du socle commun de connaissances et de compétences pour chacun des paliers :
 - à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux pour ce qui relève de la maîtrise de la langue française, des principaux éléments de mathématiques et des compétences sociales et civiques ;
 - à la fin de l'école primaire et à la fin du collège ou de la scolarité obligatoire pour chacune des sept compétences du socle commun de connaissance et de compétences ;"

JO n° 112 du 15 mai 2007

Livret personnel de compétences
Arrêté du 14 mai 2007
[...]
Article 1
"Conformément à l'article D. 311-7, sont portés sur le livret personnel de compétences :
- les attestations scolaires de premier et de deuxième niveau relatives à la sécurité routière, mentionnées à l'article R. 312-47 :
- l'attestation de formation aux premiers secours mentionnée à l'article D. 312-41 ;
- l'attestation relative au brevet informatique et Internet (B2i), pour les niveaux "école" et "collège", instaurée par l'arrêté du 14 juin 2006 ;
- les certifications relatives aux connaissances et compétences acquises en langues vivantes étrangères, délivrées conformément aux articles D. 312-16 à D. 312-20."

JO n° 112 du 15 mai 2007

Préparation de la rentrée 2007
Circulaire n° 2007-011 du 9 janvier 2007
"La circulaire ministérielle de préparation de rentrée scolaire constitue la référence annuelle en matière de politique éducative. Elle souligne la cohérence de l’action menée par tous les acteurs et responsables institutionnels : au plan académique, dans les établissements scolaires, dans les programmes de travail des corps de l’inspection générale et régionale. L’égalité des chances pour tous les enfants de France, quel que soit le lieu où ils apprennent, en constitue le fil rouge. C’est le principe politique qui lie les éléments de cette circulaire de rentrée et les objectifs fixés pour l’année scolaire 2007-2008, à tous les échelons de l’institution scolaire. […]
1. La réussite de tous les élèves, priorité du système éducatif [...]
2. La mise en œuvre du socle commun de connaissances et de compétences  [...]
3. L’égalité des chances mieux garantie  [...]
4. L’orientation individualisée et l’insertion professionnelle au cœur des finalités de toute formation.  [...]

2.1 Les apprentissages fondamentaux au cœur de l’action pédagogique
[...]
"Des dispositions relatives à l’évaluation de la maîtrise progressive du socle pour chaque pilier tant à la fin de chaque cycle que pour chacun des trois paliers d’évaluation du socle (CE1, CM2, fin de la scolarité obligatoire) sont en cours d’élaboration.
Les résultats positifs des évaluations seront attestés dès la prochaine rentrée dans le livret individuel de compétences. Ce livret sera un document personnel permettant aux élèves et aux parents d’être informés des composantes du socle commun et de suivre les progrès constatés dans l’acquisition progressive de leur maîtrise. Constitué dès l’école élémentaire, à la fin du premier palier du socle (classe de CE1) et transmis au collège, il suivra l’élève jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire dans les diverses voies de formation retenues.
Le livret individuel de compétences est un des éléments du livret scolaire électronique qui sera progressivement mis en place pour chaque élève. Outre les informations relatives aux acquisitions des compétences du socle et aux différentes attestations scolaires liées aux programmes (brevet informatique et internet, attestation de première éducation à la route, attestation scolaire de sécurité routière, attestation de formation aux premiers secours), il recueillera les appréciations des enseignants sur la scolarité de l’élève, ainsi que les relevés de notes actuels. Ce livret scolaire sera accessible aux enseignants qui le renseigneront, aux élèves et à leurs parents qui le consulteront à partir des espaces numériques de travail (ENT), aux chefs d’établissement qui l’exploiteront. Au fur et à mesure de sa mise en œuvre, ce livret scolaire électronique se substituera aux documents papier.
Dès que seront prêts les textes des programmes révisés et précisés les modalités d’évaluation ainsi que le contenu et le mode d’utilisation du livret individuel de compétences, un calendrier de stages de formation des personnels pourra être mis en œuvre au plan national et dans les académies pour l’année scolaire en cours."

B0 n° 3 du 21/01/2007

ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

Par ordre chronologique inversé.

Horaires et programmes d'enseignement de l'école primaire

Préambule
"... L’école primaire doit avoir des exigences élevées qui mettent en œuvre à la fois mémoire et faculté d’invention, raisonnement et imagination, attention et apprentissage de l’autonomie, respect des règles et esprit d’initiative. [...]
Les programmes nationaux de l’école primaire définissent pour chaque domaine d’enseignement les connaissances et compétences à atteindre dans le cadre des cycles ; ils indiquent des repères annuels pour organiser la progressivité des apprentissages en français et en mathématiques. Ils laissent cependant libre le choix des méthodes et des démarches, témoignant ainsi de la confiance accordée aux maîtres pour une mise en œuvre adaptée aux élèves.
La liberté pédagogique induit une responsabilité son exercice suppose des capacités de réflexion sur les pratiques et leurs effets. Elle implique aussi, pour les maîtres, l’obligation de s’assurer et de rendre compte régulièrement des acquis des élèves.
Les programmes de l’école primaire précisent le contenu des savoirs fondamentaux dont l’acquisition est un objectif pour tous les élèves. Les évaluations nationales de CE1 et CM2 permettront une évaluation régulière des acquis et du niveau des élèves ; elles contribueront à la validation des paliers intermédiaires de maîtrise du socle commun de connaissances et compétences..."

Présentation
Les programmes de l’école primaire comprennent deux parties distinctes mais indissociables les programmes proprement dits et les progressions annuelles, qui vont, en français, de la petite section de l’école maternelle au CM2 et, en mathématiques, du CP au CM2.
La présentation adoptée répond à l’organisation de la scolarité primaire en trois cycles cycle des apprentissages premiers, cycle des apprentissages fondamentaux et cycle des approfondissements...

EXTRAITS SUR LES TICE

- Programme de l'école maternelle petite section, moyenne section, grande section

Découvrir le monde
À l’école maternelle, l’enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des repères spatiaux et temporels. Il observe, il pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations vers plus de rationalité. Il apprend à adopter un autre point de vue que le sien propre et sa confrontation avec la pensée logique lui donne le goût du raisonnement. Il devient capable de compter, de classer, d’ordonner et de décrire, grâce au langage et à des formes variées de représentation (dessins, schémas). Il commence à comprendre ce qui distingue le vivant du non-vivant (matière, objets).
- Découvrir les objets :
Les enfants découvrent les objets techniques usuels (lampe de poche, téléphone, ordinateur...) et comprennent leur usage et leur fonctionnement à quoi ils servent, comment on les utilise. Ils prennent conscience du caractère dangereux de certains objets.
Ils fabriquent des objets en utilisant des matériaux divers, choisissent des outils et des techniques adaptés au projet (couper, coller, plier, assembler, clouer, monter et démonter ...
p. 15

- Cycle des apprentissages fondamentaux programme du CP et du CE1

Français
... [Les élèves] sont amenés à utiliser l’ordinateur écriture au clavier, utilisation d’un dictionnaire électronique.
p. 17

Découverte du monde
Au CP et au CE1, les élèves ont un accès plus aisé aux savoirs grâce à leurs compétences en lecture et en mathématiques. Ils acquièrent des repères dans le temps et l’espace, des connaissances sur le monde et maîtrisent le vocabulaire spécifique correspondant. Ils dépassent leurs représentations initiales en observant et en manipulant.
Les élèves commencent à acquérir les compétences constitutives du brevet informatique et internet (B2i). Ils découvrent et utilisent les fonctions de base de l’ordinateur.
p. 18

Pratiques artistiques et histoire des arts
La sensibilité artistique et les capacités d’expression des élèves sont développées par les pratiques artistiques, mais également par des références culturelles liées à l’histoire des arts.
Ces activités s’accompagnent de l’usage d’un vocabulaire précis qui permet aux élèves d’exprimer leurs sensations, leurs émotions, leurs préférences et leurs goûts. Un premier contact avec des oeuvres les conduit à observer, écouter, décrire et comparer.
1 - Arts visuels
Les arts visuels regroupent les arts plastiques, le cinéma, la photographie, le design, les arts numériques.
Leur enseignement s’appuie sur une pratique régulière et diversifiée de l’expression plastique, du dessin et la réalisation d’images fixes ou mobiles. Il mobilise des techniques traditionnelles (peinture, dessin) ou plus contemporaines (photographie numérique, cinéma, video, infographie) et propose des procédures simples mais combinées (recouvrement, tracés, collage/montage). Ces pratiques s’exercent autant en surface qu’en volume à partir d’instruments, de gestes techniques, de médiums et de supports variés. Les élèves sont conduits à exprimer ce qu’ils perçoivent, à imaginer et évoquer leurs projets et leurs réalisations en utilisant un vocabulaire approprié.
p. 19

Instruction civique et morale
Les élèves apprennent les règles de politesse et du comportement en société. Ils acquièrent progressivement un comportement responsable et deviennent plus autonomes. [...]
3. Ils reçoivent une éducation à la santé et à la sécurité. Ils sont sensibilisés aux risques liés à l’usage de l’internet. Ils bénéficient d’une information adaptée sur les différentes formes de maltraitance.
p. 19

Premier palier pour la maîtrise du socle commun compétences attendues à la fin du CE1
Compétence 4 : la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication
L’élève est capable de
- commencer à s’approprier un environnement numérique (p. 20)
p. 20

- Cycle des approfondissements programme du CE2, du CM1 et du CM2

Dans la continuité des premières années de l’école primaire, la maîtrise de la langue française ainsi que celle des principaux éléments de mathématiques sont les objectifs prioritaires du CE2 et du CM.
Cependant, tous les enseignements contribuent à l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.
La compréhension et l’expression en langue vivante font également l’objet d’une attention particulière.
L’autonomie et l’initiative personnelle, conditions de la réussite scolaire, sont progressivement mises en oeuvre dans tous les domaines d’activité et permettent à chaque élève de gagner en assurance et en efficacité.
Le recours aux TICE devient habituel dans le cadre du brevet informatique et internet...
p. 21

Français
3. Etude de la langue française
Vocabulaire
L’usage du dictionnaire, sous une forme papier ou numérique, est régulière.
p. 21

Pratiques artistiques et histoire des arts
Pratiques artistiques
La sensibilité artistique et les capacités d’expression des élèves sont développées par les pratiques artistiques, mais également par la rencontre et l’étude d’oeuvres diversifiées relevant des différentes composantes esthétiques, temporelles et géographiques de l’histoire des arts.
1 - Arts visuels
Conjuguant pratiques diversifiées et fréquentation d’oeuvres de plus en plus complexes et variées, l’enseignement des arts visuels (arts plastiques, cinéma, photographie, design, arts numériques) approfondit le programme commencé en cycle 2. Cet enseignement favorise l’expression et la création. Il conduit à l’acquisition de savoirs et de techniques spécifiques et amène progressivement l’enfant à cerner la notion d’oeuvre d’art et à distinguer la valeur d’usage de la valeur esthétique des objets étudiés. Pratiques régulières et diversifiées et références aux oeuvres contribuent ainsi à l’enseignement de l’histoire des arts.
p. 25

Techniques usuelles de l'information et de la communication
La culture numérique impose l’usage raisonné de l’informatique, du multimédia et de l’internet. Dès l’école primaire, une attitude de responsabilité dans l’utilisation de ces outils interactifs doit être visée. Le programme du cycle des approfondissements est organisé selon cinq domaines déclinés dans les textes réglementaires définissant le B2i
- s’approprier un environnement informatique de travail ;
- adopter une attitude responsable ;
- créer, produire, traiter, exploiter des données ;
- s’informer, se documenter ;
- communiquer, échanger.
Les élèves apprennent à maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur fonction des différents éléments ; utilisation de la souris, du clavier. Ils sont entraînés à utiliser un traitement de texte, à écrire un document numérique ; à envoyer et recevoir des messages.
Ils effectuent une recherche en ligne, identifient et trient des informations.
Les technologies de l’information et de la communication sont utilisées dans la plupart des situations d’enseignement.
p. 26

Instruction civique et morale
Au cours du cycle des approfondissements, les élèves étudient plus particulièrement les sujets suivants
1. L’estime de soi, le respect de l’intégrité des personnes, y compris de la leur les principales règles de politesse et de civilité, les contraintes de la vie collective, les règles de sécurité et l’interdiction des jeux dangereux, les gestes de premier secours, les règles élémentaires de sécurité routière, la connaissance des risques liés à l’usage de l’internet, l’interdiction absolue des atteintes à la personne d'autrui.
p. 27

Deuxième palier pour la maîtrise du socle commun compétences attendues à la fin du CM2 Compétence 4 : la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication
L’élève est capable de
- utiliser l’outil informatique pour s’informer, se documenter, présenter un travail ;
- utiliser l’outil informatique pour communiquer ;
- faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement. (p. 28)
p. 27-28

Tableaux

Repères pour organiser la progressivité des apprentissages à l'école maternelle
[Pour se familiariser avec l'écrit en grande section, savoir notamment ] :
- Reconnaître les types d’écrit rencontrés dans la vie quotidienne (livres, affiches, journaux, revues, enseignes, plaques de rue, affichages électroniques, formulaires...) et avoir une première idée de leur fonction.
p. 30

Cycle des approfondissements : progressions pour le cours élémentaire 2ème année et le cours moyen
[En Français, savoir notamment ]
- Effectuer des recherches, avec l’aide de l’adulte, dans des ouvrages documentaires (livres ou produits multimédia).
- Effectuer, seul, des recherches dans des ouvrages documentaires (livres, produits multimédia).- Se repérer dans une bibliothèque, une médiathèque.
p. 34

BO hors-série n° 3, du 19/06/2008
PDF, 39 p.

Mise en oeuvre du socle commun des connaissances
Vol. 1 - école primaire
BO hors-série n° 5 du 12/04/2007

Horaires des écoles maternelles et élémentaires
Arrêté du 4 avril 2007

Programmes d'enseignement de l'école primaire
Arrêté du 4 avril 2007

Préambule
1. Une école exigeante
"... Maîtriser le socle commun, c'est être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches complexes, à l'école puis dans la vie ; c'est posséder un outil indispensable pour continuer à se former tout au long de la vie..."
2. Une culture scolaire partagée
"... Au cycle 3 se dégagent la littérature, l'histoire et la géographie, les sciences expérimentales et la technologie. Les technologies de l’information et de la communication ne s’organisent pas en une discipline autonome. Ce sont des outils au service des diverses activités scolaires, dont l’appropriation active conduit au premier niveau du Brevet informatique et Internet (B2i). Elles facilitent les approches interdisciplinaires et l’ouverture au monde. Il en est de même des images, fixes ou mobiles, qui sont utilisées dans la plupart des domaines disciplinaires et appréhendées de manière plus approfondie dans le cadre des arts visuels..."
(PDF, p. 2 - édition papier, p. 12)
3. La réussite de tous
"... Les maîtres sauront utiliser la diversité des moyens mis à leur disposition (études dirigées, technologie de l’information et de la communication, projets artistiques et culturels, activités physiques et sportives), tant il est vrai que le détour pédagogique peut être plus efficace que la multiplication d’exercices pour permettre à l’élève de reprendre confiance en lui-même."
4. Horaires et programmation
5.Les instruments de travail
"... Dès l'école primaire, il est indispensable de développer une solide culture des technologies de l'information et de la communication. Pour cela, les élèves utilisent régulièrement les outils informatiques dans les différents champs disciplinaires. Le dispositif pédagogique, organisé en conséquence, les place dans des situations de prise d'autonomie au cours de leurs apprentissages. Produire, modifier du texte, des images ou du son, naviguer sur la Toile, échanger des messages sont des activités qui permettent d'acquérir efficacement les compétences du B2i inclus dans le socle commun. De plus, les TIC facilitent la différenciation notamment au service des élèves à besoins spécifiques."
PDF, 4 p. (voir p. 3)

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Par ordre chronologique inversé.

Modalités d’attribution du diplôme national du brevet pour la session 2008
Note de service n°2008-003 du 9 janvier 2008
Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale ; aux chefs d’établissement
Les précisions suivantes doivent être apportées, afin d’aider les équipes à préparer au mieux la session 2008 du diplôme national du brevet qui constitue la première étape de l’évaluation de la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences.
Cette session du diplôme national du brevet voit l’introduction de la prise en compte de deux attestations spécifiques, d’ores et déjà inscrites dans le décret et  l’arrêté du 15 mai 2007, publiés au B.O. n° 22 du 7 juin 2007 :
- le brevet informatique et internet (B2i-collège) ;
- le niveau A 2 dans une langue vivante étrangère.
La maîtrise de ces deux compétences est désormais exigée en plus de la moyenne obtenue entre les épreuves écrites et le contrôle continu.
Maîtrise du B2i
L’arrêté du 14 juin 2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet vient de faire l’objet d’une modification : l’attestation est dorénavant délivrée par le chef d’établissement, sur proposition du professeur principal après consultation de l’équipe pédagogique de la classe, lorsque sont validés 80 % des items (et au moins la moitié des items de chacun des domaines) et transmise au jury dans le livret scolaire.
Dans le cas contraire, les feuilles de position et tout renseignement complémentaire sont transmis au jury du diplôme national du brevet, qui se prononce sur la validation du B2i collège. Cette validation entraîne la délivrance de l’attestation du B2i collège.
Par ailleurs, il devra être tenu compte des difficultés de délivrance de cette attestation à certains candidats mentionnés à l’article 3 de l’arrêté du 18 août 1999 modifié dans l’impossibilité d’être formés et évalués pour le B2i :
- élèves inscrits au Centre national d’enseignement à distance ;
- élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger ;
- élèves présentant un handicap ;
- candidats adultes.
Tous les cas particuliers, justifiant d’une dispense, devront être signalés au jury.

BO n° 3 du 17/01/2008

Programmes prévisionnels des actions éducatives 2007-2008
Note de service n° 2007-113 du 6 juillet 2007
"Afin de permettre à chaque établissement scolaire de disposer de l’information nécessaire pour déterminer ses priorités en matière d’action éducative, la DGESCO publie à la rentrée scolaire 2007-2008 le recensement prévisionnel des opérations proposées aux écoles, collèges et lycées au niveau national.
[...] L’ensemble de ces opérations relève de ce qu’il est convenu d’appeler l’action éducative. Cette action éducative, en continuité et en complémentarité de l’action pédagogique conduite dans les enseignements, privilégie les démarches prenant appui sur des projets qui engagent les élèves. Ainsi, tout en s’appuyant sur les apprentissages disciplinaires, elle encourage les approches transversales, valorise les initiatives collectives ou individuelles et cherche à développer les partenariats. Elle participe aussi pleinement à l’acquisition par les élèves de l’autonomie et de l’esprit d’initiative. [...]
Afin d’aider les équipes pédagogiques à faire des choix éclairés et raisonnés, les actions éducatives, présentées dans le tableau annexé, sont regroupées selon les 7 domaines du socle commun de connaissances et de compétences, de façon à mettre en évidence leur contribution aux acquis des élèves en lien avec les programmes d’enseignement. Il va de soi que chaque action, conformément à l’esprit et à la lettre du socle, contribue à l’acquisition des connaissances et compétences de tous les piliers concernés." [...]

4. La maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication
"L’usage des techniques d’information et de communication fait désormais partie intégrante de la vie quotidienne des élèves. Cette place de plus en plus importante dans les pratiques culturelles des enfants et des adolescents influe de façon décisive sur le comportement et les mentalités des jeunes : il est donc essentiel de les former en conséquence. L’école est à la fois le lieu où ces techniques sont enseignées afin d’être progressivement maîtrisées et celui où elles sont mises en œuvre au cours des apprentissages, dans l’ensemble des champs disciplinaires. L’acquisition de cette maîtrise, sanctionnée par le B2i, doit s’accompagner d’une réflexion sur les usages et les pratiques liés à l’utilisation des outils informatiques.
Les actions éducatives proposées dans ce domaine mobilisent l’intérêt spontané des élèves au travers de projets qui sollicitent à la fois la maîtrise des outils et l’approche réflexive des TUIC. Elles permettent notamment de leur donner la capacité de trier les informations et de montrer une attitude critique vis-à-vis des TUIC et de l’usage qu’ils peuvent en faire ; elles développent leur autonomie, notamment lors des recherches menées dans les centres de documentation et d’information ; enfin, elles aident ceux qui rencontrent des difficultés d’apprentissage, en contribuant à l’acquisition de l’ensemble des connaissances et compétences du socle commun."

BO n° 27 du 12/07/2007 (encart)

Tableau des actions pour l'année 2007-2008 - IV. La maîtrise des TUIC

- Action 47 : Découvrir les métiers de l'informatique
   Elaboration d'un diaporama qui présente des  métiers liés à l'informatique
   Collèges

- Action 48 : A vos blogs
   Réalisation d'(un blog présentant les atouts d'un métier de l'informatique pour donner envie de l'exercer
   Lycées

- Action 49 : Trophée des usages des TICE
  Concours réservé aux élèves et établissements pendant le Salon Educatice
  Ecoles - Collèges - Lycées

- Action 50 : Journée de l'Internet plus sûr dans le monde entier
  Sensibilisation des élèves à la protection et à la sécurité sur Internet
  Ecoles - Collèges - Lycées

- Action 51 : Raconte-moi un e-gag
  Sensibilisation aux enjeux et risques de l'internet. Ecriture de petites histoires drôles.
  Ecoles

- Action 52 : Prix e-Learning
   Sélection d'utilisations innovantes des TICe dans l'enseignement en Europe
   Ecoles - Collèges - Lycées

- Action 53 : Prix e-twinning
  Jumelages électroniques entre établissements scolaires européens
  Ecoles - Collèges - Lycées

Annexe BO n° 27 du 12/07/2007

Accompagnement éducatif
Circulaire n° 2007-115 du 13 juillet 2007
Complément à la circulaire de préparation de la rentrée 2007 : mise en place de l’accompagnement éducatif dans les établissements de l’éducation prioritaire
"...
D’une durée indicative de 2 heures, cet accompagnement sera organisé tout au long de l’année en fin de journée après la classe, quatre jours par semaine.
L’organisation de cet accompagnement éducatif répond à une forte demande sociale de prise en charge des élèves après les cours. Il s’agit d’assurer en toute équité à chaque élève, quel que soit son milieu familial, l’encadrement de son travail personnel, l’épanouissement par la pratique du sport et l’ouverture au monde de l’art et de la culture, conditions nécessaires au bon déroulement de sa scolarité. Ce dispositif contribuera ainsi à l’égalité des chances entre tous les élèves.
Cet accompagnement sera offert aux élèves volontaires de tous les niveaux d’enseignement. Il est souhaitable que les élèves de 6ème en bénéficient largement afin de faciliter leur adaptation au collège et de construire les bases de leur réussite scolaire. [...]
L’accompagnement éducatif doit également favoriser l’accès des élèves aux techniques usuelles de l’information et de la communication et permettre une utilisation riche et variée des outils numériques.
En collège, toutes les solutions permettant l’accès au centre de documentation et d’information pendant les créneaux horaires de l’accompagnement éducatif seront donc recherchées."

BO n° 28 du 19/07/2007

Mise en oeuvre du socle commun des connaissances
Vol. 2 - mathématiques,  SVT, physique-chimie au collège

Programmes de l'enseignement des mathématiques, des SVT, de physique-chimie du collège
Arrêté du 6 avril 2007

Annexe 1 - Introduction commune à l’ensemble des disciplines scientifiques

La culture scientifique acquise au collège : place des TIC dans l'enseignement
"Les TIC sont présentes dans tous les aspects de la vie quotidienne : une maîtrise suffisante des technologies usuelles est nécessaire à l'insertion sociale et professionnelle.
Les mathématiques et les sciences expérimentales contribuent, comme les autres disciplines, à l'acquisition de cette compétence. Elles offrent, avec les outils qui leur sont propres, de nombreuses opportunités de formation aux différents éléments du référentiel B2i collège, et participent à la validation.
Consolider la maîtrise des fonctions de base d'un environnement informatique, plus particulièrement dans un environnement en réseau, constitue un premier objectif. Ensuite, par une première approche de la réalisation et du traitement de documents numériques, l'élève comprend l'importance des données saisies ou capturées et de la nature du logiciel sur le résultat obtenu : utilisation d'un tableur, expérimentation assistée par ordinateur, numérisation et traitement d'images, exploitation de bases de données, réalisation de comptes rendus illustrés. Les simulations numériques sont l'occasion d'une réflexion systématique sur les modèles qui les sous-tendent , sur leurs limites, sur la distinction nécessaire entre réel et virtuel : la simulation d'expériences ne doit cependant pas  prendre le pas sur l'expérimentation directe lorsque celle-ci est possible. La recherche de  documents en ligne permet, comme dans d'autres matières et en collaboration avec les  professeurs documentalistes, de s'interroger sur les critères de classement des moteurs utilisés, sur la validité des sources, d'effectuer une sélection des données pertinentes. Lorsque les situations s'y prêtent, des échanges de messages et de données sont réalisés par l'intermédiaire des réseaux : compilation et traitement statistique de résultats de mesures, transmission des productions au professeur, travail collaboratif dans un groupe. Les règles d'identification et de protection, de respect des droits sont systématiquement appliquées, de façon à faire acquérir des comportements responsables.
Les mathématiques et les sciences expérimentales associent les technologies de l'information à leurs objectifs spécifiques, notamment raisonnement et esprit critique. Par ailleurs, l'élève prend conscience des caractéristiques intrinsèques des objets informatiques : numériques, ils résultent de calculs programmés.
Une concertation étroite avec les professeurs des autres disciplines, y compris les documentalistes, et sur l'ensemble des quatre niveaux du collège, est indispensable pour intégrer l'apport des mathématiques et des sciences expérimentales dans une progression coordonnée, assurant en fin de troisième la couverture d'au moins 820% des items B2i collège.
PDF, 7 p. (voir p. 4)

Socle commun des connaissances et des compétences : l'information
Un accent fort est mis désormais sur la maîtrise de la révolution informatique procède de la capacité de traiter rapidement une immense quantité d'information, pour la transmettre et l'échanger, la stocker, la contrôler, la visualiser. La science informatique, de nature à la fois mathématique et expérimentale, s'intéresse à trois concepts en interaction permanente : numérisation (représentation d'objets ou concepts par des nombres) ; algorithmique (comment calculer) ; programmation (comment commander un ordinateur ou un système via un ordinateur).
Sans savantes définitions, il est possible d'acquérir de ces principes quelques schémas mentaux corrects, au-delà du simple usage des objets informatiques du  quotidien? Ainsi l'algorithmique élémentaire des nombres, celle de la manipulation d'images, couleurs, textes et sons, celle de la recherche, visualisation transmission d'informations abordent la compréhension des principes et du bon usage des dispositifs informatiques, et développent sur le nouveau monde numérique le regard adéquat d'enfants et adolescents qui y sont si réceptifs.
L'introduction de ces concepts informatiques, au carrefour de toutes les disciplines, demande expérimentation et invention pédagogique. Dans un premier temps, on pourra les aborder par la compréhension et l'utilisation raisonnée de logiciels, sur ordinateur ou calculatrice, en liaison tant avec les mathématiques où cette utilisation est indispensable, qu'avec les autres sciences et les applications techniques.
PDF, 7 p. (voir p. 7)

Annexe 2 - Mathématiques
Pour chaque niveau de classe, voir les références au B2i  dans les différents tableaux,  colonne "Exemples d'activités, commentaires"
PDF, 56 p.

Annexe 3 - Sciences de la vie et de la Terre (SVT)
Le programme de SVT fait fortement référence aux TUIC.
Pour chaque niveau de classe, voir les références aux domaines de compétences du B2i et du socle commun dans les différents tableaux,  colonne "Capacités déclinées dans une situation d'apprentissage"
PDF, 42 p.

Annexe 4 - Physique-chimie
Pour chaque niveau de classe, voir les références au B2i  dans les différents tableaux,  colonne "Exemples d'activités"
PDF, 36 p.

Annexe 5 - Thèmes de convergence
PDF, 8 p.

BO hors-série n° 6 du 19 avril 2007

Mise en oeuvre du cadre européen commun de références pour les langues
Mise en oeuvre du socle commun des connaissances
Vol. 3 -  langues vivantes étrangères au collège
BO hors-série n° 7 du 26 avril 2007

Programmes de l'enseignement de langues vivantes étrangères au collège
Arrêté du 17 avril 2007

Préambule commun du palier 1
Voir : Les technologies de l'information et  de la communication (p. 8 de l'édition papier)
"L'utilisation des Technologies de l'information et de la communication (TIC) n'est pas une nouveauté, surtout dans l'enseignement des langues vivantes. En effet, bon nombre de c es technologies sont depuis longtemps présentes dans les établissements et utilisées par les enseignants : il d'agit du magnétophone, de la vidéo, du rétroprojecteur, de la radio et de la télévision.
La nouveauté tient au fait que la plupart des documents sont accessibles à partir d'un ordinateur (unité centrale  et ses périphériques: lecteurs de CD audios, de cédéroms, de DVD, enceintes, casque, micro, écran, tableau interactif, vidéo-projecteur, imprimante, etc.). Il est désormais possible de travailler les différentes compétences linguistiques et culturelles avec cet outil, qu'il se trouve dans la classe, dans une salle multimédia, au CDI ou à l'extérieur de l'établissement scolaire. Par exemple, l'élève peut s'enregistrer et écrire dans le cadre d'activités concernant le groupe classe (salle multimédia) ou pour entrer en contact avec des élèves à distance (utilisation de la messagerie électronique, de la webcam). Le professeur peut exploiter toutes sortes de documents authentiques (son, images, vidéo) et actuels (notamment à travers Internet : presse écrite, radiophonique et télévisée ; projets scolaires concernant la culture, l'environnement, etc.). Il peut proposer des activités qui favorisent l'appropriation par l'élève des différents produits multimédia (encyclopédies, dictionnaires, cédéroms culturels interactifs, jeux...). L'utilisation d'Internet sera également encouragées par des recherches précises et encadrées par le professeur ou le documentaliste. Ces activités auront leur prolongement en dehors de la classe, voire de l'école. C'est pourquoi l'utilisation des TIC n'est pas seulement un moyen de diversifier les activités et de faite pratiquer la langue en classe. C'est un des moyens privilégiés pour accroître l'exposition à une langue authentique.
Par ailleurs, le maniement de l'outil informatique par les élèves en cours de langue contribue à acquisition de compétences validées dans le cadre du Brevet informatique et Internet (B2i)."
PDF, 5 p. (voir p. 8)

    Référentiel de compétences des maîtres

8 ème compétence : maîtriser les TIC
10 ème compétence : se former et innover (notamment dans le domaine des TIC)

Cahier des charges de la formation des maîtres en IUFM
Arrêté du 19 décembre 2006
"Tous les regards se tournent aujourd’hui vers l’école tant le partage de la connaissance est essentiel dans la construction d’une société fondée sur le principe de l’égalité républicaine, notamment l’égalité des chances, sur la reconnaissance des mérites individuels et sur la volonté de faire réussir tous les élèves. L’école est aussi le lieu de la formation du citoyen où se construit une culture commune pour vivre ensemble.
Un enseignant doit bien maîtriser des connaissances correspondant aux disciplines qu’il aura à enseigner. Cela suppose une formation disciplinaire solide qu’il reçoit pour l’essentiel à l’université. Il doit aussi se familiariser progressivement avec la façon dont ces connaissances peuvent être transmises aux élèves dans le cadre du socle commun de connaissances et de compétences et des programmes d’enseignement...

Article 5
La formation professionnelle initiale, dispensée en institut universitaire de formation des maîtres, doit permettre d’assurer une maîtrise suffisante de chacune des dix compétences suivantes, dont le contenu est précisé dans l’annexe du présent arrêté :
1.  agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable ;
2.  maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer ;
3.  maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale ;
4.  concevoir et mettre en oeuvre son enseignement ;
5.  organiser le travail de la classe ;
6.  prendre en compte la diversité des élèves ;
7.  évaluer les élèves ;
8.  maîtriser les technologies de l’information et de la communication ;
9.  travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école ;
10. se former et innover.

Annexe au cahier des charges
3. Les compétences professionnelles des maîtres
"Dix compétences professionnelles doivent être prises en compte dans la formation de tous les maîtres. Chacune met en jeu des connaissances, des capacités à les mettre en œuvre et des attitudes professionnelles fondamentales. Elles sont toutes également indispensables..."

8. Maîtriser les technologies de l’information et de la communication
"
Tout professeur est concerné par l’usage des outils propres à ces technologies et leur intégration dans les pratiques pédagogiques. Au sortir de sa formation professionnelle il doit avoir les compétences d’usage et de maîtrise raisonnée des technologies de l’information et de la communication dans sa pratique professionnelle.
Les connaissances et les capacités attendues sont celles du certificat informatique et internet de niveau 2 “enseignant”, requis en fin de formation professionnelle. Il est intégré au dossier de compétences du professeur stagiaire.

Connaissances
Le professeur maîtrise :
- les connaissances explicitées dans le référentiel du C2I de niveau 2 “enseignant” ;
- les droits et devoirs liés aux usages des TIC.

Capacités
Le professeur est capable de :
- concevoir, préparer et mettre en oeuvre des contenus d’enseignement et des situations d’apprentissage ;
- participer à l’éducation aux droits et devoirs liés aux usages des technologies de l’information et de la communication ;
- s’impliquer dans l’éducation aux risques encourus dans l’utilisation des réseaux numériques ouverts sur l’Internet ;
- utiliser les TIC et les outils de formation ouverte et à distance pour actualiser ses connaissances ;
- travailler en réseau avec les outils du travail collaboratif.

Attitudes
Le professeur observe une attitude :
- critique vis-à-vis de l’information disponible ;
- réfléchie et responsable dans l’utilisation des outils interactifs exigée des élèves.
Il actualise ses connaissances et compétences au cours de son exercice professionnel. "

10. Se former et innover
"
Le professeur met à jour ses connaissances disciplinaires, didactiques et pédagogiques, il sait faire appel à ceux qui sont susceptibles de lui apporter aide ou conseil dans l’exercice de son métier.
Il est capable de faire une analyse critique de son travail et de modifier, le cas échéant, ses pratiques d’enseignement.

Connaissances
Le professeur connaît l’état de la recherche :
- dans sa discipline ;
- dans le domaine de la didactique, de la pédagogie et de la transmission de savoirs (processus d’apprentissage, didactique des disciplines, utilisation des technologie de l’information et de la communication...).
Le professeur connaît la politique éducative de la France.

Capacités
Le professeur est capable de tirer parti des apports de la recherche et des innovations pédagogiques pour actualiser ses connaissances et les exploiter dans sa pratique quotidienne.

Attitudes
Le professeur fait preuve de curiosité intellectuelle et sait remettre son enseignement et ses méthodes en question.
Il s’inscrit dans une logique de formation professionnelle tout au long de la vie."

BO n° 1 du 04/01/2007

Mise en oeuvre du cahier des charges de la formation des maîtres
Circulaire n° 2007-045 du 23 février 2007

La circulaire concerne à la fois la formation initiale et la formation continue.
"... La loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école rénove la formation initiale des maîtres en intégrant les IUFM aux universités. Celles-ci sont désormais chargées de mettre en oeuvre un nouveau cahier des charges comportant le référentiel de compétences requises des enseignants à quelque moment ce soit de leur carrière. En pleine connaissance des orientations de la Nation en matière d’éducation ainsi que du projet académique qui les décline, tout professeur doit :
1.  agir de façon éthique et responsable ;
2.  maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer ;
3.  maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale ;
4.  concevoir et mettre en œuvre son enseignement ;
5.  organiser le travail de la classe ;
6.  prendre en compte la diversité des élèves ;
7.  évaluer les élèves ;
8.  maîtriser les technologies de l’information et de la communication ;
9.  travailler en équipe et coopérer avec tous les partenaires de l’École ;
10. se former et innover.

Encart BO n° 9 du 01/03/2007

___________________

    Cadre de référence européen pour l'EFTLV

4ème compétence : compétence numérique

Compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (EFTLV)
Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 18 décembre 2006

Les principaux objectifs du cadre de référence sont :
1.  d'identifier et de définir les compétences clés nécessaires à l'épanouissement personnel, la citoyenneté active, la cohésion sociale et l'employabilité dans une société fondée sur la connaissance;
2. de soutenir les travaux des États membres visant à assurer qu'au terme des cursus d'éducation et de formation initiales, les jeunes aient acquis une maîtrise suffisante des compétences clés à un niveau qui leur permette d'être préparés à la vie adulte et qui constitue une base pour de futurs apprentissages et pour la vie professionnelle, et que les adultes soient capables de développer et actualiser leurs compétences clés au cours de leur vie;
3.  de proposer aux responsables politiques, aux professionnels de l'éducation, aux employeurs et aux apprenants eux-mêmes un outil de référence européen en vue d'appuyer les efforts déployés aux niveaux national et européen pour atteindre les objectifs convenus en commun;
4.  de constituer un cadre pour l'action communautaire à venir, tant dans le contexte du programme de travail Éducation et formation 2010, que dans celui des programmes communautaires en matière d'éducation et de formation.

Compétences clés
Les compétences sont définies en l'occurrence comme un ensemble de connaissances, d'aptitudes et d'attitudes appropriées au contexte. Les compétences clés sont celles nécessaires à tout individu pour l'épanouissement et le développement personnels, la citoyenneté active, l'intégration sociale et l'emploi.
Le cadre de référence décrit huit compétences clés:
1. Communication dans la langue maternelle ;
2. Communication en langues étrangères;
3. Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies ;
4. Compétence numérique ;
5. Apprendre à apprendre ;
6. Compétences sociales et civiques ;
7. Esprit d'initiative et d'entreprise ;
8. Sensibilité et expression culturelles.

Compétence numérique

Définition :

La compétence numérique implique l'usage sûr et critique des technologies de la société de l'information (TSI) au travail, dans les loisirs et dans la communication. La condition préalable est la maîtrise des TIC: l'utilisation de l'ordinateur pour obtenir, évaluer, stocker, produire, présenter et échanger des informations, et pour communiquer et participer via l'internet à des réseaux de collaboration.

Connaissances, aptitudes et attitudes essentielles correspondant à cette compétence :
"La compétence numérique exige une bonne compréhension et connaissance de la nature, du rôle et des possibilités des TSI dans la vie de tous les jours, dans la vie privée, en société et au travail. Il s'agit des principales fonctions d'un ordinateur, comme le traitement de texte, les feuilles de calcul, les bases de données, le stockage et la gestion de l'information. Il faut aussi comprendre les possibilités et les risques potentiels de l'internet et de la communication au moyen de supports électroniques (courrier électronique, outils en réseau) pour le travail, les loisirs, l'échange d'informations et la collaboration en réseau, l'apprentissage et la recherche. Les individus devraient également comprendre comment les TSI peuvent constituer un support à la créativité et à l'innovation, et être sensibilisés aux problèmes de validité et de fiabilité des informations disponibles et aux principes juridiques et éthiques liés à l'utilisation interactive des TSI.
Les compétences requises comprennent l'aptitude à rechercher, recueillir et traiter l'information et à l'utiliser de manière critique et systématique, en évaluant sa pertinence et en différenciant l'information réelle de l'information virtuelle tout en identifiant les liens. Un individu devrait avoir l'aptitude à utiliser des techniques pour produire, présenter ou comprendre une information complexe et l'aptitude à accéder aux services sur internet, à les rechercher et à les utiliser. Un individu devrait avoir l'aptitude à utiliser les TSI pour étayer une pensée critique, la créativité et l'innovation.
L'utilisation des TSI exige une attitude critique et réfléchie envers l'information disponible et une utilisation responsable des outils interactifs. Un intérêt à s'engager dans des communautés et des réseaux à des fins culturelles, sociales et/ou professionnelles sert également cette compétence."


Date de création : 07/07/2008 07:34
Dernière modification : 07/07/2008 07:34
Catégorie : TICE et programmes officiels
Page lue 2494 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 4

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6

Total visites Total visites: 389210  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 548

Le 01/01/2014 @ 22:02


Webmaster - Infos

Ip : 54.166.199.178

TNI
Les flux RSS sur...
Last News
^ Haut ^